L’intelligence artificielle au centre des dépense mondiales des entreprises en 2018

2018 marquera une étape dans l’utilisation de l’intelligence artificielle.

Les prédictions à ce sujet spéculent que les dépenses mondiales en intelligence cognitive et en intelligence artificielle vont atteindre les 19.1 milliards de dollars en 2018 soit 54.2% de plus par rapport à l’an dernier.

Pour ce qui est de la « startup nation » qu’est la France, l’Elysée affirme que « La France a les capacités pour jouer dans la cour des grands » aux côtés des Etats-Unis et de la Chine, de loin les principaux acteurs de l’intelligence artificielle (IA).

Selon le cabinet IDC, les dépenses en IA devraient dépasser les 50 milliard d’ici 2021 avec un taux de croissance de plus de 50% par an sur la période !

Un des secteurs les plus demandeurs ? Le commerce au détail juste derrière la médecine . En effet, on prévoit un investissement des détaillants d’un peu plus de 3.3 milliards de dollars cette année pour diverses utilisations allant des agents de service à la clientèle automatisés, des experts-conseils en matière de magasinage et des recommandations de produits ainsi que des produits dérivés.

Les cas d’utilisation cognitive/AI qui connaîtront le plus grand nombre de dépenses en 2018 sont les suivants :

  • agents du service à la clientèle automatisés (2,4 milliards de dollars) avec des investissements importants dans les secteurs de la vente au détail et des télécommunications ;
  • des systèmes automatisés de renseignements et de prévention des menaces (1,5 milliard de dollars), les secteurs de la banque, des services publics et des télécommunications étant ceux qui vont générer les dépenses les plus importantes ;
  • la recommandation de processus de vente et l’automatisation (1,45 milliard de dollars) des dépenses menées par les industries du détail et des médias.

« L’intérêt et la notoriété de l’intelligence artificielle sont à la hauteur ; chaque industrie et chaque organisation devraient évaluer l’IA pour voir comment elle va affecter ses processus d’affaires et son efficacité sur le marché », a déclaré David Schubmehl, directeur de recherche chez IDC. « IDC estime que d’ici 2019, 40 % des initiatives de transformation numérique utiliseront les services d’IA et d’ici à 2021, 75 % des applications d’entreprise utiliseront l’IA. Des projections aux recommandations, en passant par les conseils, les agents de service automatisés et l’automatisation intelligente des processus, l’IA change le visage de la façon dont nous interagissons avec les systèmes informatiques. »

Pourquoi ? Je vous invite tout d’abord à aller lire notre article ici.

Une chose est sure c’est que l’intelligence artificielle a toutes les clefs pour transformer les modèles économiques déjà existants. L’intelligence artificielle signe-t-elle la fin de la traditionnelle production en série ? Selon l’OCDE, la grande majorité des emplois actuels comporte au moins 50% de tâches automatisables en tout ou en partie. Alliée au BigData, sa capacité de personnalisation des produits et services pourrait bien nous faire revoir certains modèles économiques.

L’intelligence artificielle ne doit pas être vue seulement dans une optique de réduction des coûts et de l’automatisation des processus, mais dans une vision plus large : celle de créer également de nouveaux produits et services personnalisés s’adaptant aux consommateurs. L »IA, par ses prédictions et ses prescriptions, va rapprocher l’offre de la demande.

 

sources : Article Le Figaro ; Article Developpez.com

 

 

Contactez-nous

Vous avez une question sur notre solution de marketing prédictif ou souhaitez entrer en contact avec nous? Laissez-nous un message.